| |

« La danse de l’inquisiteur » – Hugo Favre


Suite à la disparition mystérieuse de jeunes garçons depuis plusieurs années dans les villages du Comté, l’inquisiteur Jacques de Mévière, dit « le Chien Rouge », va enquêter sur ce qu’il pressent très vite relever du Mal contre lequel il n’a de cesse de lutter.

L’inquisiteur est accompagné et aidé dans sa quête par Henri, jeune orphelin et neveu du Comte qui n’aspire qu’à être reconnu par l’ecclésiastique, et par le Père Basile, prêtre empreint d’une grande bonté et de sagesse. Les trois acolytes ne sont pas au bout de leurs peines et surprises ; leur détermination parviendra-t-elle à vaincre les obstacles et les horreurs qui jalonneront leur route tout au long de ce récit palpitant ?

Hugo FAVRE, étudiant et passionné d’Histoire, signe avec La danse de l’inquisiteur son premier roman et fait remonter le temps à son lecteur, l’entraînant dans des aventures et des combats au milieu des forêts sombres et mystérieuses de l’Empire Pontifical, où rôdent des personnages cruels et sanguinaires. Les héros sont attachants, et on se surprend même parfois à « apprécier » l’inquisiteur et ses valeurs humaines pourtant bien cachées sous une froide distance, une mine taciturne et une foi aveuglante.

Pas de répit pour tous ceux qui aiment les voyages dépaysants. Grâce à la plume alerte et imaginative de l’auteur, on est vite captivés par l’intrigue et transportés dans une époque sur laquelle on apprend beaucoup, que ce soit sur les mœurs ou le langage. Mais attention, les temps sont rudes et sanglants, comme la cape rouge de l’inquisiteur, et prenez garde à ne pas vous perdre dans ces bois maudits… Un lecteur averti en vaut deux !

Un vrai talent d’auteur émerge dans ce thriller médiéval qui fut pour moi une lecture très agréable. Je remercie Hugo Favre et sa maman chroniqueuse Isabelle Favre de m’avoir permis de le découvrir.


👉 Poursuivez votre lecture avec ma précédente chronique : Le gardien sans sommeil de G.Huon.
👉 Pour plus de chroniques et d’actualités autour du livre, retrouvez moi sur Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *